nino-leitner-hero-mobile

Nino Leitner

Réalisateur, directeur photo et producteur

Nino est un cinéaste, directeur photo et producteur de films primé établi à Vienne. Principalement axé sur le travail documentaire et commercial, Il gère également cinema5D.com, un des sites d'information et de revues de technologies cinématographiques numériques les plus populaires au monde, dont il est co-propriétaire.

Suivre Nino Leitner sur les réseaux sociaux

Manu Delago - Clip vidéo de Zeitgeber

À propos du projet…
Étendre la section
nino-leitner-music-video-image4
nino-leitner-music-video-image2
nino-leitner-music-video-image1
nino-leitner-music-video-image3

"J'aime beaucoup travailler avec les disques G-Technology dotés d'une interface Thunderbolt™ 3. En avoir pour une demi-heure plutôt que deux longues heures de travail après le tournage fait toute la différence.”

L'autrichien Nino Leitner s'est récemment penché sur les tout nouveaux Sony FX9 et Canon C500 Mark II sur le site d'information et de revues de technologies cinématographiques numériques, cinema5D.com, qu'il gère avec son acolyte Johnnie Behiri et une équipe mondiale de dizaines d'éditeurs et de contributeurs. Aujourd'hui, le réalisateur et directeur de la photographie d'origine autrichienne utilise plusieurs caméras différentes pour ses tournages, dont les caméras ARRI Alexa, Sony FS7 et Fujifilm X-T3, ainsi que les caméras Pocket Cinema et Ursa Mini Pro de Blackmagic Design. « La période est idéale pour les réalisateurs », déclare Nino Leitner. Et d’ajouter : « il n'existe pas de caméra universelle parfaite pour tous les projets quels qu’ils soient. Mais il en existe pour chacune des différentes facettes de notre travail. » Réalisateur de documentaires la plupart du temps, Nino Leitner a souvent été amené à filmer dans des conditions d'éclairage difficiles. Étant donné que de plus en plus de caméras prennent en charge l'acquisition RAW 12 bits et disposent de nouvelles options d'enregistrement ProRes RAW et Blackmagic RAW, il sera plus facile d'enregistrer des séquences brutes permettant un post-traitement approfondi. Le souci, c'est que ce format de 12 bits et plus exige une augmentation radicale de la capacité de stockage et des performances.

Ces améliorations technologiques ne sont pas neuves pour le cinéaste. Depuis sa première production documentaire au début des années 2000 jusqu'au clip vidéo à caméras multiples de Manu Delago, en passant par sa participation récente aux publicités BMW, Nino Leitner a exploré les méandres du stockage tout au long du processus cinématographique. Il sait qu’une solution de stockage inadaptée peut paralyser, voire faire échouer un projet. C’est la raison pour laquelle il se repose désormais largement sur les solutions de stockage G-Technology.

gteam-nino-leitner-gallery1-image2
gteam-nino-leitner-gallery1-image1

Capacité et praticité

"Clairement, la taille des fichiers croît exponentiellement", explique le cinéaste. "Si vous filmez en 4.6K RAW sur une caméra Blackmagic Ursa Mini Pro G2 ou similaire, vous vous retrouvez avec des volumes de données énormes à sauvegarder. Il faut compter 1 To de données par heure de tournage, c'est fou ! Pour éviter toute erreur malencontreuse, j'ai pour habitude de ne rien supprimer sur le plateau de tournage. Dans la mesure du possible, j’extrais les données à partir de copies de sauvegarde des disques et des cartes. Je garde les lecteurs originaux intacts le plus longtemps possible."

Cette approche a l’avantage de renforcer la sécurité des données. En ne touchant jamais aux originaux, il n’y a pratiquement aucun risque de perte d’informations. Bien entendu, cela signifie aussi qu’il faut doubler, voire tripler la capacité de stockage à portée de main pour créer des copies de sauvegarde et travailler avec. Nino Leitner mentionne un travail récent, réalisé pour une autre publicité TV, qui a généré près de 8 To de séquences brutes. Pour cette mission, son flux de production total a nécessité trois fois cette capacité. En moyenne, il utilise chaque mois entre 6 et 16 To de stockage, un chiffre en constante augmentation.

Bien avant d'être contacté par G-Technology pour rejoindre sa G-TEAM, une équipe regroupant des professionnels de la création de renommée mondiale, Nino Leitner utilisait déjà les disques G-Technology au quotidien. Sur le plateau, le G-DRIVE Mobile Pro SSD de G-Technology est sa solution de sauvegarde fétiche. Le disque est doté d'une interface Thunderbolt 3 et mesure à peine 112 x 80 x 17 mm (4,41” x 3,15” x 0,67”). Des dimensions qui en font une solution de sauvegarde à la fois souple et compacte et qui peut être facilement partagée avec les clients, que ce soit pour livrer des projets quotidiens ou soumettre des projets pour vérification. Et avec ses 2800 Mo/s en pointe, elle offre une rapidité suffisante même pour les projets les plus exigeants.

Performances

Le seul inconvénient des disques de sauvegarde portables, c'est qu'ils ont tendance à sacrifier la sécurité de la sauvegarde au profit de la praticité. Alors que le marché passe du format 2K aux formats 4K, 6K et plus, avec en bonus les données supplémentaires générées par le passage de 8 à 12 bits et plus, certains autres disques de sauvegarde offrent rarement la vitesse nécessaire pour gérer les débits élevés de ces formats modernes.

"Au travail, si je tourne avec la caméra Alexa ou RED, trop rapide pour un disque normal, j'utilise alors un G-SPEED Shuttle SSD de G-Technology », explique Nino Leitner. « Ce disque est parfait pour le montage. Pas sur le terrain, parce qu’il a besoin de puissance, mais dans un hôtel pourquoi pas. Il peut accepter des quantités de données phénoménales. Sur les récents tournages de clips vidéo, il nous a vraiment sauvé la mise. Sans lui, le technicien d'imagerie numérique aurait encore été occupé à copier des données sur des disques USB deux semaines après le tournage."

Les G⁠-⁠DRIVE Mobile Pro SSD, G⁠-⁠Drive Pro SSD et G-SPEED Shuttle SSD avec Thunderbolt 3 sont suffisants pour couvrir la plupart des besoins de stockage de Nino Leitner sur le terrain. De retour au bureau, où le plus gros du travail sur les données reste à faire, il utilise un G-SPEED Shuttle XL 64 To de G-Technology. Pour la sauvegarde, cette bande passante peut également faire toute la différence entre une bonne productivité sur place et une terrible expérience truffée d’erreurs.

"Souvent, après le tournage," ajoute-t-il, "vous vous retrouvez avec une quantité de données telle qu’il vous faut de longues heures pour tout sauvegarder. Or, il est déjà 1 ou 2 heures du matin et il ne vous reste que 4 heures pour essayer de dormir un peu. C'est alors que vous regrettez d'utiliser un disque dur lent, qui vous fait perdre un temps précieux tout en vous compliquant la vie ! Ça arrive tout le temps, et dans ces cas-là je suis content d'utiliser les disques G-Technology avec des disques SSD, et particulièrement les versions Thunderbolt 3. En avoir pour une demi-heure plutôt que deux longues heures de travail après le tournage fait toute la différence."

L’importance de la marque

"Comme tant d’autres, j’ai essayé les disques durs de nombreux fabricants," dit-il. "L’espace de stockage est l’un des éléments primordiaux lors d’un tournage. Le problème aujourd’hui, c’est qu’on n’utilise plus de bandes et qu’on n’a pas de support d’archivage adéquat. Le mieux que l’on puisse faire, c’est de se procurer les meilleurs disques durs du marché. Jusqu’à présent, je pense que les disques G-Technology sont les plus fiables. Je ne pourrais pas en dire autant d’autres fabricants."

Nino Leitner souligne que le support technique est un autre facteur clé justifiant sa préférence pour G-Technology. Chez G-Technology, ils ne se contentent pas de mettre l'accent sur les produits destinés aux professionnels de la création, ils veillent aussi à ce que leur équipe de support technique soit compétente et accessible dans de nombreux endroits du monde." En cas de problème, il y a toujours quelqu’un pour vous aider. À ma connaissance, G-Technology est la seule société à faire un réel effort à cet égard."

Ce support technique a ainsi permis à Nino Leitner de trouver un équilibre entre la liberté offerte par la cinématographie numérique et les aspects les plus complexes de l’archivage numérique. Aujourd’hui, les fournisseurs usent et abusent du terme "partenaire", si bien que son sens en est devenu affaibli, voire ambigu. Nino considère toutefois G-Technology comme un partenaire incontournable dans son activité créative. Son art et son imagination peuvent faire progresser sa carrière, mais c’est la robustesse de son stockage qui garantit sa pérennité.

Les membres G-Team, spécialisés dans leurs domaines respectifs, utilisent les produits G-Technology au quotidien. Les membres de la G-Team reçoivent une contrepartie pour leur participation.

Les disques durs externes G-Technology font partie intégrante d’une stratégie de sauvegarde globale. Il est conseillé aux utilisateurs de garder au moins deux copies de leurs fichiers les plus importants, sauvegardées ou stockées sur des appareils ou des services en ligne différents.

Plus d’ambassadeurs G-TEAM

© 2019 Western Digital Corporation ou ses filiales. Tous droits réservés.