Solutions de stockage pour les photographes professionnels

Aujourd'hui, les photographes professionnels ont à leur disposition une multitude d'outils numériques pour créer du contenu plus facilement et plus efficacement que jamais auparavant. L'âge d'or des laboratoires, des révélateurs et des papiers photo argentiques est révolu : la révolution numérique est passée par là. Les résultats sont maintenant instantanés. Grâce aux appareils numériques et aux solutions de stockage adaptées, les photographes n'ont plus à attendre que leurs photos soient développées avant de pouvoir poser les yeux dessus.

Que vous soyez un professionnel bien rodé ou un nouvel arrivant dans le monde de la photographie, cet article présente les outils qui vous permettront de vous simplifier la tâche et d'obtenir de meilleurs résultats. Partant du principe que vous avez déjà choisi le ou les appareils photo numériques adaptés à vos besoins, nous nous focaliserons sur le stockage, la gestion des fichiers, la retouche et l'optimisation de vos images, mais aussi sur l'archivage et le partage de vos clichés. L'objectif est d'explorer un maximum d'aspects et de répondre aux questions que beaucoup de photographes se posent, par exemple :

Comprendre le stockage pour les photographes

Disque SSD ou disque dur ?
Si vous posez la question à un photographe, il vous répondra qu'on n'a jamais trop de supports de stockage… Les photographes veulent conserver la majorité de leur travail et ne pas avoir à supprimer des images qui seraient utilisables. Ils veulent également avoir 2 ou 3 sauvegardes de leurs fichiers pour s'assurer que leurs images seront protégées si une catastrophe survenait, comme un disque défectueux ou un accident. Pour répondre aux attentes des photographes d'aujourd'hui, de nombreuses solutions viables existent, du côté des disques durs comme des SSD.

Disque dur pour la photographie
Disponibles dans des capacités impressionnantes allant jusqu'à 18 To, les disques durs sont l'option la plus économique pour stocker de grands volumes de données. Ils sont également bien adaptés à l'archivage, car ils sont conçus pour conserver les données de manière fiable sur le long terme.

SSD pour la photographie
À capacité équivalente, les disques SSD adaptés aux photographes sont plus chers que les disques durs, mais ils permettent de compter sur un transfert de données et un accès à ces dernières plus rapides. Les disques SSD ont également l'avantage d'être légers et robustes, ce qui les rend particulièrement adaptés aux déplacements.

À mesure que vous remplissez vos disques de photos, vous pouvez les archiver, les organiser et les stocker à votre guise. Si vous avez besoin de davantage d'espace de stockage, vous pouvez supprimer des données, ou plus simplement acheter de nouveaux disques et garder les anciens, qui serviront alors de sauvegarde physique de vos travaux. Afin de faciliter l'organisation de vos disques, vous pouvez également en rassembler plusieurs petits au sein d'un même disque plus grand.

Cartes SD et microSD

Les anciens appareils à pellicule sont devenus obsolètes et ont laissé leur place aux appareils numériques, lesquels peuvent stocker des centaines, voire des milliers de photos haute définition à l'aide d'une carte mémoire amovible. Ces cartes SD et microSD sont disponibles en plusieurs versions plus ou moins rapides, et avec des capacités différentes. Faites juste attention à bien choisir une carte compatible avec votre appareil. Nous vous conseillons d'opter pour une carte dont la vitesse de transfert est supérieure à celle de votre appareil. Une carte plus rapide vous permettra d'accélérer votre flux de production au moment de télécharger vos photos pour les récupérer.

Arrivées les premières, les cartes SD sont plus grandes que les microSD. La plupart des cartes microSD sont d’ailleurs vendues avec un adaptateur pour carte SD afin de pouvoir les glisser dans les mêmes logements. Quel que soit leur format, le fonctionnement de ces cartes reste quasiment identique. Plus compactes, les microSD sont utilisées dans des appareils de taille réduite, comme des smartphones, des consoles de jeux portables et des tablettes, tandis que la plupart des appareils photo ont un logement pour carte SD compatible avec les deux formats : SD et microSD (avec un adaptateur).

Télécharger et sauvegarder vos images

À mesure que vous prenez des photos, les capacités du support de stockage amovible de votre appareil diminuent. Le nombre de photos que vous pouvez stocker dépend de la résolution que vous avez choisie. En HD (haute définition), vous pourrez stocker moins de photos qu'en SD (définition standard), car les fichiers sont bien plus volumineux.

Un grand nombre de photographes professionnels préfèrent utiliser le format RAW, qui a une résolution extrêmement élevée. Dès lors, l’espace de stockage se remplit rapidement. Au bout d'un certain temps, votre carte mémoire sera pleine, et vous devrez télécharger vos fichiers ou en supprimer afin de pouvoir continuer à prendre des photos.

La plupart des photographes aiment regarder leurs images sur leur ordinateur portable, leur tablette ou leur smartphone afin de décider quelles photos garder et lesquelles supprimer. Une fois que vous aurez identifié toutes les photos que vous souhaitez conserver, il vous faudra les stocker sur un support numérique qui les protègera de manière fiable tout en vous laissant la possibilité de les retoucher et de les partager avec vos collègues. Pour ce faire, plusieurs options s'offrent à vous :

Vous pouvez garder vos photos sur la carte SD en créant un dossier d'archive (comme si vous gardiez des négatifs), puis insérer une autre carte SD vierge dans votre appareil afin de reprendre votre séance photo.

Vous pouvez également opter pour un disque portable ou une clé USB, ce qui vous donnera la flexibilité nécessaire pour transférer vos images d'un appareil à l'autre : de votre ordinateur portable à celui installé dans votre studio ou chez vous.

Les disques de bureau externes sont similaires aux disques portables, mais sont conçus pour rester au bureau ou chez vous, tout en vous offrant une plus grande capacité.

Utilisez des disques internes pour faire vos retouches plus rapidement qu'avec des disques externes. Au moment de choisir votre ordinateur, qu'il soit fixe ou portable, optez pour un modèle disposant d'un disque interne rapide, ou mettez à niveau votre appareil actuel en le dotant d'un disque plus performant.

Les dispositifs RAID à plusieurs disques sont transportables pour travailler sur site et performants pour traiter rapidement de grandes quantités de données, notamment des photos en très haute définition ou au format RAW.

Le stockage cloud vous permet de charger vos fichiers sur un serveur distant et d'y accéder où que vous soyez, à l’aide d'un accès à Internet.

Utilisez un disque compatible Wi-Fi pour télécharger les images de votre appareil photo avec une fonction Wi-Fi, à mesure que vous les prenez.

Disques portables pour photographes

Les photographes professionnels d'aujourd'hui peuvent faire leur choix parmi un large éventail de solutions de stockage, avec différents formats, capacités et vitesses de transfert. Regardons de plus près les options qui ont le plus de succès :

Disque dur portable

Polyvalents et disponibles dans plusieurs capacités, les disques durs portables sont un choix populaire. La plupart sont des disques durs équipés d'une interface USB, vérifiez donc bien quel type de connexion USB est adapté à votre ordinateur.

  • En général, il s'agit de l'USB 3.0.
  • Toutefois, les ordinateurs les plus récents disposent d’un port USB-C ou Thunderbolt, qui offrent des vitesses de transfert largement supérieures à celles d’un port USB 3.0.

Disques SSD portables

Les disques SSD portables offrent des vitesses supérieures à celles des disques durs, mais ont des capacités réduites et utilisent la même interface USB que les disques durs portables classiques.

  • Si vous souhaitez faire vos retouches directement sur un disque, alors la plus grande réactivité de ces SSD en font l'option idéale.
  • Les disques SSD peuvent également être plus résistants sur le terrain, car ils ne disposent pas de parties mobiles. Ils peuvent donc mieux supporter les manipulations brusques ou une chute accidentelle.

Appareils RAID transportables

Les appareils RAID transportables regroupent plusieurs disques SSD ou disques durs au sein d'un même boîtier spécialement conçu pour offrir des capacités extrêmement élevées et des vitesses de transfert accrues, en fonction de la configuration RAID que vous avez choisie.

  • La plupart du temps, il s’agit de disques SSD ou de disques durs conçus spécifiquement pour un environnement RAID fonctionnant en continu.
Solutions de stockage en ligne pour photographes

Les solutions en ligne sont un excellent choix, que ce soit pour leur capacité ou pour leur flexibilité. Voici quelques éléments à garder à l'esprit :

Solutions de stockage en ligne

Les solutions de stockage en ligne, les services cloud, comme Dropbox, Box® et Amazon AWS®, fonctionnent généralement sur la base d'un abonnement mensuel (parfois assorti de frais de maintenance) une fois que l'utilisateur a dépassé le volume de stockage initial gratuit. Les photos sont téléchargées sur un serveur distant, et il est possible d'y accéder où que vous soyez, à l’aide d'un accès Internet.

Cloud personnel/NAS

Incitez votre équipe à collaborer en installant un NAS (Network Attached Server) : il s'agit d'un dispositif comportant un seul ou plusieurs disques, connecté à votre réseau domestique ou professionnel, et qui permet à toute personne autorisée d'y accéder à distance à l’aide d'une connexion Internet.

Les photos et autres fichiers peuvent être téléchargés, modifiés et partagés à distance, tandis que tous les fichiers restent disponibles dans un répertoire en ligne accessible depuis n'importe où. Un autre avantage est l'absence de frais mensuels, étant donné que la configuration initiale établit la connexion avec vos propres services Internet.

Workflow de stockage du photographe professionnel

1. Configuration de l'appareil photo et prise de vues

Se doter d’un appareil photo numérique de qualité constitue la première étape du flux de production du photographe. Vous avez le choix entre plusieurs formats de fichiers :

  • La plupart des photographes préfèrent le format RAW. Ces images peuvent être compressées ou non, et comprennent l'intégralité des données capturées par le capteur de l'appareil. En d'autres termes, ces photos sont significativement plus lourdes que celles au format JPEG. Les images RAW doivent être retouchées et traitées avant de pouvoir être exportées, ce qui permet au photographe de contrôler l'exposition, la colorimétrie, la résolution et d’autres paramètres.
  • Le format JPEG est un format compressé, qui ne nécessite aucune post-production et qui est populaire auprès des photographes amateurs. Selon les paramètres disponibles dans votre appareil, vous pouvez choisir à l'avance le profil colorimétrique, la compression, la résolution et la balance des blancs nécessaires pour obtenir un résultat optimal sans avoir à passer par la case retouche.

2. Transfert des images vers un smartphone, une tablette ou un ordinateur

Il existe plusieurs méthodes pour transférer vos images vers votre smartphone, tablette ou ordinateur :

  • Connectez votre cadre SD, microSD, CompactFlash, XQD ou CFExpress à votre ordinateur à l'aide du lecteur de carte intégré ou d'un lecteur externe connecté à un port USB. Vous pouvez également connecter votre appareil directement à votre ordinateur via un de ses ports USB.
  • Les appareils photo disposant d'une fonction Wi-Fi enregistrent d'abord l'image sur une carte mémoire interne, puis téléchargent directement les photos sur un serveur cloud ou sur un appareil de stockage connecté en Wi-Fi. Remarque : il est impossible de prendre une photo avec un appareil numérique si aucune carte mémoire n'est insérée.
  • Certains logiciels tels qu'Apple iPhoto®, Hedge®, Adobe Lightroom® et Adobe Bridge® (entre autres) peuvent automatiser le processus et vous aider à organiser vos fichiers, par exemple en leur appliquant des étiquettes ou des mots-clés. Ces applications transfèrent les données en toute sécurité et créent des journaux après avoir vérifié que chaque fichier avait été correctement copié sans être corrompu. Si un transfert venait à être interrompu, elles peuvent également le reprendre sans intervention extérieure (ce qui est très pratique).
  • Pour sauvegarder ou archiver les photos que vous souhaitez conserver, préférez un disque externe portable ou un système NAS. En sauvegardant vos travaux sur un appareil distinct, vous vous assurez d'éviter toute perte de données en cas de problème technique ou de suppression accidentelle.
  • Utilisez l'interface de votre ordinateur pour déplacer ou copier les fichiers sélectionnés sur un appareil de stockage tout en supprimant les photos dont vous n'avez pas besoin. Cela vous permettra de libérer de l'espace pour de nouvelles images. Toutefois, cette méthode est à éviter, car elle présente un risque de perte de données. Gardez également à l'esprit que vous pouvez augmenter la capacité interne de votre appareil afin d'éviter de devoir transférer vos fichiers trop souvent.

3. Retouche et traitement des images

Une fois vos images téléchargées sur votre appareil, il est temps de passer aux vérifications. Passez d'une photo à l'autre et retouchez-la le cas échéant. Corrigez la colorimétrie, les éléments perturbateurs, l'exposition et plus encore à l'aide de votre outil favori, par exemple Adobe Photoshop® ou Lightroom.

La retouche est une étape qui peut prendre beaucoup de temps, selon le nombre de choses que vous souhaitez corriger sur chaque image. Cette étape est cruciale pour distinguer les bonnes images de celles dont vous souhaitez vous séparer. Si vous ne voulez supprimer aucune image, vous pouvez stocker les moins réussies sur un disque portable afin d'y revenir éventuellement plus tard.

4. Organisation, sauvegarde et archivage

Une fois vos images sélectionnées et retouchées, vous allez devoir les trier, les ranger dans des dossiers et leur attribuer un nom qui vous permettra de les retrouver facilement plus tard. Si vous n'avez ni le temps ni l'envie de réaliser cette opération manuellement, certaines applications comme Adobe Lightroom et Apple iPhoto peuvent automatiser une grande partie du processus.

Bien sûr, il faut éviter que des centaines de photos prennent inutilement de l'espace sur votre ordinateur, car cela pourrait le ralentir. Il est donc essentiel de créer une sauvegarde organisée de vos images afin de retrouver plus tard sans peine ce dont vous aurez besoin.

Pour la sauvegarde, la règle est simple : 3-2-1. Trois copies, deux lieux de stockage et une copie de travail. Si la photographie est votre activité principale, conserver 2 ou 3 sauvegardes dans des endroits différents vous permettra de protéger vos images. Vous pouvez séparer vos photos en plusieurs collections, stockées sur plusieurs dispositifs, pour y accéder plus facilement :

Cartes SD/microSD ou clés USB si vous devez stocker peu de données

Appareils de stockage de bureau, cloud ou NAS pour les gros volumes de données

Disques SSD ou disques durs portables si vous avez besoin d’encore plus d'espace de stockage

5. Exportation des images

Que vos images soient destinées à une publication en ligne ou à une impression papier, vous devrez les exporter. Pour ce faire, plusieurs options s'offrent à vous :

  • Si vos images sont destinées à l'impression, vous pouvez les copier sur une clé USB ou une carte SD pour les envoyer facilement par courrier ou par e-mail à des professionnels du tirage. Vous pouvez également les graver sur un CD ou un DVD. Certains fournisseurs ont à leur disposition un serveur FTP, ce qui vous permet de les transférer en un clic.
  • Chargez vos images sur un cloud personnel et partagez-les, ou, si vous en avez beaucoup, copiez-les sur un disque portable pour les emmener facilement partout avec vous.
  • Les images destinées à une publication sur le Web sont généralement moins lourdes et peuvent être envoyées par e-mail ou téléchargées sur un serveur distant. Quel que soit votre choix, sauvegardez bien votre travail au cas où le transfert tournerait mal, ou si le fichier était perdu ou supprimé par accident.

FAQ des photographes professionnels